fbpx

5 étiquettes de vin pour Saint Emilion? Comment s'y retrouver!

Aujourd’hui,  je vous propose d’ouvrir de parler de vin ! Oui de vin de Saint Emilion!

Est-ce que tu t'es déjà retrouvé perplexe devant cette pléiade de bouteilles qui portent toutes le nom Saint-Émilion quelque part sur l’étiquette ? Alors voilà ça vient du fait qu'il y a une appellation et 4 satellites donc 5 étiquettes portant le nom de Saint-Émilion je t'explique tout ça un peu plus bas, clique donc sur lire la suite ! 

 

Aujourd'hui, le nom de Saint Emilion est connu dans les monde entier.  Cette appellation s’étend sur 5400 hectares et elle se décline en deux noms pour une même zone viticole (c'est à dire que les limites géographique des deux appellations sont identiques que l'on voit en N° 6 sur la carte ci-dessous) : 

  • Saint Emilion AOC
  • et un cran au dessus AOC Saint Emilion Grand Cru avec un cahier des charges et des critères de production plus restrictifs

A l’ombre de saint Emilion, ou plutôt devrai-je dire au nord, on trouve 4 autres appellations qu'on appelle les  « satellites ». Leurs limites géographiques et légales sont un peu différentes mais à cause de la similitude de leur terroirs, elles ont eu le droit d'apposer à leur nom celui de Saint-Emilion en 1921 :

  • Lussac-Saint-Émilion (N°11 sur la carte),
  • Montagne-Saint-Émilion,  (N°10 sur la carte)
  • Puisseguin-Saint-Émilion, (N°12 sur la carte)
  • Saint-Georges-Saint-Émilion (N°9 sur la carte)

 appellations du vignoble du grand libournais

©Carte OT Grand Libournais

L'histoire des satellites de Saint Emilion

En 1920, deux syndicats viticoles locaux, initialement rivaux s’entendent pour que soit reconnu l’AOC Saint-Emilion sur les 8 communes qui faisaient partie de l’ancienne juridiction héritée du Moyen-Age.

 Dans les années 20 et 30, après plusieurs procès mis en place par les propriétaires des communes limitrophes qui utilisaient eux aussi le nom de Saint Emilion, cette première délimitation sera pourtant maintenue.

Entretemps, certaines des communes lésées par la délimitation ont demandé à pouvoir faire accoler le nom de Saint-Émilion à leur nom. D’où l’apparition de nouvelles appellations viticoles après la parution de plusieurs décrets dans les années 1920 et de plusieurs jugements rendus par le tribunal de Libourne.

Cela leur sera accordé

« en vertu des usages locaux, loyaux et constants, du nom de « Saint-Emilion , à condition que le nom de la commune d’origine y soit joint »

Les appellations de Saint Émilion et de tous ses satellites seront validées par décret en 1936.

 

Où se situent les satellites de Saint-Emilion?


Ces appellations-satellites se situent toutes au nord-est du vignoble de Saint-Emilion et sont séparées de Saint-Emilion par des frontières naturelles que l'on distingue facilement sur une carte ou une photo satellite.  

  • Le petit cours d’eau, la Barbane, qui sépare aussi les appelations voisines Pomerol et Lalande de Pomerol
  • à l’est par les coteaux de Castillon
  • et au sud par la plaine de la Dordogne.

Carte IGN autour de Saint Emilion

La plupart du temps, ces appellations sont peu couvertes par la presse avec des propriétés essentiellement familiales et les prix sont souvent restés très raisonnables.

Carte relief autour du plateau de Saint-EmilionElles restent souvent dans l’ombre de leur grande sœur mais j’attire ton attention sur le fait que leurs surfaces de vignoble combinées atteignent presque 4000 hectares, soit l’équivalent de ¾ de l’appellation Saint Emilion.

Les terroirs y sont globalement plus froids, ce qui a longtemps un handicap, mais qui devient un avantage dans le contexte du réchauffement climatique que nous connaissons de nos jours et qui impacte fortement les process de mûrissement des raisins. 

L’encépagement, c’est-à-dire les variétés de raisins utilisés, est le même que celui de Saint-Emilion : le merlot représentant environ 70%, le cabernet franc ( 20% ) et le cabernet sauvignon complétant l’encépagement avec un peu de malbec.

Tu l’auras donc compris, ici on fait du vin rouge !

 

 

 

👉 Montagne-Saint-Émilion :

Ce sont 220 producteurs sur 1600 hectares. Le terroir, vous pouvez le deviner, est composé d'une série de collines d'argile et de calcaire, d'où le nom évocateur de Montagne. Il s'agit d' un plateau qui est séparé de Saint-Émilion par la rivière Barbanne

👉 Lussac-Saint-émilion :

Ce sont 215 producteurs sur 1396 hectares - Ici, on trouve des terrains principalement argilo-calcaire, avec notamment des des argiles bleues et des sables

👉 Puisseguin-Saint-Émilion :

Ce sont environ 100 producteurs sur 750 hectares - plus ça va, plus on réduit les surfaces, on dirait !  - au nord de Saint-Émilion  : c'est l'appellation la plus à l'Est des 4 appellations satellites.

👉 Saint-Georges Saint-Émilion :

185 hectares pour une vingtaine de producteurs . Ici, il s'agit plutôt de ce qu'on pourrait appeler un hameau, qui est plus ou moins imbriqué dans l'appellation Montagne. Le point culminant de l'appellation est à 89 m, ce qui offre à  Saint-Georges l'une des meilleures élévations de la rive droite du vignoble de Bordeaux et par conséquent un excellent drainage!

 

 

Contrairement à saint Emilion qui bénéficie d’un classement depuis 1954, ici pas de classement dans les satellites mais plein de jolies pépites qui n’attendent que vous !

 

    
             
 

 

SOURCES :
▶ cahier des Charges des 4 appellations satellites
▶ le site web des Vins de Saint Emilion : https://vins-saint-emilion.com/
▶ le site officiel des vins de Bordeaux (lien vers la page de Lussac Saint-Emilion) : https://www.bordeaux.com/fr/Notre-Terroir/Le-Libournais/Lussac-Saint-Emilion
▶ le site du syndicat viticole de Saint Georges Saint Emilion : https://www.saintgeorges-saintemilion.com/
▶ le site du syndicat viticole de Saint Georges Saint Emilion : http://www.montagnesaintemilion.com/
▶ le site officiel des vins de Bordeaux (lien vers la page de Lussac Saint-Emilion) :https://www.bordeaux.com/fr/Notre-Terroir/Le-Libournais/Puisseguin-Saint-Emilion

 ▶ Illustrations : Capture écran des cartes de Géoportail  : https://www.geoportail.gouv.fr

 

 


Afficher le formulaire de commentaire