5 bonnes raisons de choisir un vrai guide certifié et non un free tour à Bordeaux

Je prêche pour ma paroisse me direz-vous?  Peut-être bien...

Mais en attendant, je vous donne ici 5 bonnes raisons de préférer un vrai guide conférencier professionnel à un free tour pour découvrir la belle ville de Bordeaux.

Je ne me bats contre l'ère de la modernité, je me bats contre le travail illégal! 

 1- c'est quand même super dommage d'avoir fait tout ce chemin et de rester à l'extérieur des monuments!

Et oui, ça on ne vous le dis pas dans les arguments.... mais les "free tours" ne sont pas dirigés par de VRAIS GUIDES. Par conséquent, ils n'ont pas le précieux sésame : la carte professionnelle de guide conférencier qui nous habilite à guider dans les monuments historiques et les musées. Avec un "free tour", vous ne verrez que le portail d'entrée de la cathédrale et peut être aussi la porte du musée des Beaux-arts. Moi, je vous guide à l'intérieur !

2 - Parce qu'il y aura toujours des dépôts de pains et des boulangers - Parce que vous méritez un vrai guide diplômé!

C'est la même chose! Les deux peuvent vendre du pain mais l'un des deux n'a pas le droit de s'autoproclamer boulanger... Ben là c'est pareil, l'un des deux ne peut pas se prétendre "guide professionnel"!  C'est faux et très irrespectueux de ceux qui ont pris le temps de se former et d'obtenir un diplôme.

On ne demande pas à un cordonnier de vendre du poisson et on ne confie pas ses analyses de sang à un chauffeur de bus!

Oui, je sais bien que les free tours nous disent qu'ils font cette activité par passion et point du tout par appât du gain;
Mais iriez-vous confier vos papiers de famille à un vrai notaire
ou bien à quelqu'un qui fait ça par passion et soit-disant gratuitement?
Et puis, honnêtement... cela fait-il de moi quelqu'un de moins passionné?

 

Oui il y a des guides diplômés qui sont ennuyeux mais il y en a aussi des passionnants! Oui il y a des guides non diplômés très compétents mais qui ne se sont jamais donné la peine de passer le diplôme ou bien simplement de valider officiellement leurs acquis.

satisfaction free tours vs guide conferencier

3 - un free tour n'a souvent de gratuit que son nom

Oui oui je sais, c'est gratuit et sans obligation.... mais la vérité c'est que dès le départ, on va vous faire pleurer en vous expliquant que les pourboires constituent la seule source de revenus de votre aimable interlocuteur!
Donc en fait.... Vous vous sentez un peu obligés quand même... donc c'est pas si gratuit que ça!
Je dirais même mieux : une vraie visite guidee organisée avec un vrai guide au départ d'un office de tourisme par exemple vous coute presque la même chose au final.

4 - Parce que nous devons tous nous impliquer un minimum dans l'économie locale quand on voyage

Quand on voyage, on participe à l'économie locale en fréquentant les hôtels, restaurants ou boutiques; on participe à l'entretien de l'endroit en versant la taxe de séjour et c'est normal.

Quand vous choisissez un "free tour", vous donnez une petite somme d'argent liquide qui, la plupart du temps, ne sera jamais déclarée à l'administration fiscale française. Par conséquent, vous vous désengagez complètement de votre part d'implication et d'investissement dans l'économie locale de la région visitée. Certes un peu violent à mon goût mais certains extrémistes parleraient là de néo-colonisation... ????

Quand vous choississez une visite avec moi, je reverse 20% du montant à l'état français (c'est la TVA), une petite partie ira à mes cotisations sociales (ben oui  c'est obligatoire quand on a une entreprise en bonne et due forme) et une autre sera envoyée sous forme de chèque à notre cher Trésor Public (oui ça aussi c'est obligatoire! ????) ou encore mes assurances (voir plus bas dans le Bonus)

5 - Parce que c'est votre projet et que vous méritez que l'on s'adapte à vous!

Eh oui... je suis payée pour vous guider. Donc même si vous avez 10 minutes de retard, je serai encore là à vous attendre.
C'est mon métier... je ne fais pas ça en dilettante. J'ai appris à saisir au premier coup d’œil vos demandes parfois non exprimées et j'ai aussi appris à m'adapter; je sais bien que tout le monde ne voue pas une passion débordante pour les peintres fauvistes ou encore les sculpteurs du Bordeaux médiéval.

Être guide suppose une mise à niveau permanente pour être capable de répondre à toutes vos questions sur des sujets les plus variés. Ce ne sera pas forcément le cas avec une jeune étudiant, fort sympathique au demeurant, mais arrivé il y 6 mois à peine dans la région.

2018 02 18 carte guide conferencier Marie HALLIER

6 - Petit bonus

Recontextualisons un peu l'histoire : un free tour c'est un gars ou une fille lambda qui vous assure qu’il/elle est le/la mieux placé(e) pour vous guider lors de votre prochaine visite car il/elle connait bien la ville, étant donné que c'est un "LOCAL", oui c'est le mot à la mode...  Il se targue souvent de connaître toutes les anecdotes afin de vous de faire profiter des meilleurs endroits et des meilleures adresses.

A première vue, ça sonne plutôt bien...  Mais là où le bât blesse (plus du tout envie de sourire là), c’est que "guide conférencier" est une PROFESSION REGLEMENTEE en France. (Oui oui avec ce texte : JO du décret no 2011-930 du 1er août 2011 relatif aux personnes qualifiées pour la conduite de visites commentées dans les musées et monuments historiques.). Alors quoi, des obligations pour les guides professionnels et pas pour les "free tours"? Et bien figurez-vous, Madame ou Monsieur que cette règlementation nous impose quelques lignes quand même : 

  • d’abord, il faut passer l'examen qui nous permet d'obtenir la fameuse carte professionnelle de guide conférencier
  • puis ensuite, on a une RCP (Responsabilité Civile Professionnelle) qui nous couvrira en cas de pépin sur la visite guidée, quid du "free tour"?
  • Et puis on a quand même un minimum de responsabilité quant à la véracité des informations qui vous seront données

Après tout ça, amateurisme ou professionalisme, c'est vous qui voyez !