fbpx

10 célébrités nées à Bordeaux ou pas loin et que tout le monde connait

Le savais-tu? Serge Lama, Dugarry ou Courbet sont tous nés dans le coin! Alors de Cousteau à Lou de Laage en passant par Marie Brizard ou Sophie Davant, je t'ai fait une séclection ici de 10 célébrités françaises qui sont venus au monde du côté de Bordeaux et je te parle un peu d'eux. Je ne verse pas souvent dans le côté People mais là... j'avais envie....

Tout le monde les connait, ils sont ou ils étaient écrivains, chanteurs, scientifiques ou encore sportifs... Nous les voyons partout : à la télé, dans les magazines ou dans des publicités. Mais savez-vous qu'ils étaient nés du côté de Bordeaux ? Allez c'est parti, dans l'odre chronologique... bonne lecture et peut-être quelques surprises?

 

 

 Avant que tu ne t'offusques de ne pas trouver ici nos trois M de Bordeaux, c'est parce quils vont avoir un article rien que pour eux qui viendra bientôt... C'est promis! Donc qu'il soit bien dit que je n'ai pas oublié :

  • Montaigne, né le 28 février 1533 au château du même nom, près de Bordeaux
  • Montesquieu, né le 18 janvier 1689 au Château de la Brède, à quelques encablures au sud de Bordeaux
  • François Mauriac, né le 11 octobre 1885 à Bordeaux

 

MARIE BRIZARD

Affiche Anisette Marie Brizard - Bordeaux

Naissance : 28 Juin 1714 à Bordeaux

Au XVIIIe siècle, l'activité portuaire de Bordeaux constitue le moteur de cette économie florissante. Sur les quais, les hommes d'équipage débarquent les produits venant de pays lointains : des épices (anis, cannelle, girofle, vanille...), du cacao et du sucre de canne. Tous ces ingrédients entrent dans la composition des liqueurs qui ont alors le vent en poupe.
Les marins, qui naviguent au long cours, sont particulièrement friands d'un alcool : l'anisette. A cette époque, il y a pas loin d'une quarantaine de marques sur le marché , mais celle de Marie Brizard va traverser les siècles !

Je sais pas chez vous... mais chez moi, enfin je veux dire chez ma grand-mère, il n'y avait pas un repas de famille qui ne se terminait pas sur un "Qui veut une Marie-Brizard?"

Marie Brizard n'est pas seulement une marque, elle a bien existé et c'était sûrement une sacrée bonne femme ! Elle est issue d'une famille de la petite-bourgeoisie bordelaise. Son père était tonnelier (et distillateur amateur). A sa mort, en 1743, il laisse une belle entreprise, mais aussi des dettes. Quelques années plus tard, alors qu'un jugement en appel condamne la famille à honorer les dettes du père, Marie prend les choses en main. Célibataire, sans enfants, elle se sent libre d'entreprendre. Consciente du marché des liqueurs, elle décide de se lancer dans la production d'anisette. Elle sait que pour sortir du lot, elle doit proposer un produit de qualité et se différencier de la concurrence et va se concentrer sur la composition de son breuvage.

La légende nous dit que le 11 Janvier 1755 à 8h30 du matin, Marie Brizard âgée de 41 ans et fille du charpentier de barriques Pierre Brizard, traverse la place Royale (Place de la Bourse) et croise un marin antillais naviguant à bord de « l’Intrépide » qui gît sur le sol, brûlant de fièvre. Elle va s’en occuper, le faire hospitaliser et le sauver; celui-ci, comme marque de reconnaissance va lui transmettre le secret d’une boisson anisée et parfumée par 11 aromates. Notez quand même ici la pionnière en storytelling !

Marie fonde alors avec son neveu Roger, la société d’anisette Marie Brizard, et c’est un autre neveu Paul-Alexandre qui voguant vers les îles lointaines des Seychelles, Antilles ou de la Réunion va ramener à sa tante Marie, les plantes aromatiques et agrumes nécessaires à l’élaboration de la liqueur qui deviendra si célèbre.

Louis XV aurait été lui-même un grand amateur d'anisette. La légende raconte que l'ingénieuse liquoriste en aurait offert une bouteille à un personnage influent - le duc de Richelieu, arrière-petit-neveu du cardinal afin qu'il la fasse goûter au roi…
Les liqueurs s’exportent vers les colonies, celle de Marie Brizard est servie à la table du roi Louis XV..

En 200 ans, la célèbre liqueur, créée par Marie Brizard va conquérir le monde ! A la fin du 20ème siècle, l’entreprise va intensifier et diversifier sa production jusqu'à distribuer 230 millions de bouteilles et exporter dans 120 pays.

Après deux siècles d'expansion, la famille seule ne peut supporter le développement du groupe. Après avoir créé en 1976 une société holding -Marie Brizard et Roger International-, le groupe va progressivement ouvrir son capital à des partenaires étrangers et même entrer, en 1984, à la Bourse de Paris. Enfin, afin de financer la croissance externe sans perdre le contrôle de la société, ils vont créer la société Marie Brizard European Development, basée aux Pays-Bas, qui accueille de nouveaux partenaires financiers aux côtés de la majorité détenue par Marie Brizard & Roger International.

 Bien que quelques difficultés financières, largement relayées par les médias récemment, viennent ternir cette formidable histoire entrepreneuriale familiale avec 8 générations aux commandes... je vous donne ces chiffres, le groupe MBWS c'est une histoire qui dure depuis 265 ans... c'est plus de 420 millions d'euros de chiffre d'affaire annuel et plusieurs marques bien connues comme le Gin Old Lady (en hommage à Marie Brizard), la vodka Sobieski, le whisky William Peel...

 

LE COMMANDANT COUSTEAU

Commandant Cousteau

Naissance :11 juin 1910 à Saint-André-de-Cubzac (pas loin de Bordeaux)

Le célèbre Commandant Cousteau et explorateur océanographique est lui né par ici... Pas tout à fait à Bordeaux mais pas si loin à  Saint André de Cubzac, sous le vrai nom de Jacques-Yves Cousteau.

Il s'est intéressé très tôt à la mer. Après des études à l'école navale de Brest, il intègre la marine française.
En 1943, il invente avec Émile Gagnan le scaphandre autonome, qui permet de rester plusieurs heures sous l'eau. Décoré pendant la guerre, il co-crée en 1946 le Groupe de Recherches Sous-marines à Toulon.

Dès les années 1950, il part  explorer les fonds marins des quatre coins du monde à bord de son navire, la Calypso, un ancien dragueur de mines. Il rapporte de ses voyages des films en couleur sur les fonds marins, comme le Monde du Silence (1956) qui atteindront une large audience. Ses livres et ses documentaires, diffusés dans le monde entier, lui permettent d'accéder à une renommée planétaire et d'exposer largement ses idées écologistes sur la protection de l'environnement. Il est également l'inventeur de la soucoupe plongeante, un sous-marin de 2 places permettant d'atteindre une profondeur de 350 mètres.

Qu'il est regrettable aujourd'hui que toute cette histoire se retrouve ternie aujourd'hui par des histoires de famille parallèles de captation d’héritage

Protagoniste du fond de l'histoire : La Fondation Cousteau, qui comptait dans les années 90 près de 100.000 membres en France, et la Cousteau Society, qui comptait 250.000 adhérents aux États-Unis, ont très vite périclité, minées par la guerre entre les deux principaux héritiers : Francine Cousteau, la deuxième femme du commandant, et Jean-Michel Cousteau, le fils aîné.

  • Clan Cousteau 1 : Jean-Michel Cousteau (né en 1938) Il est l’aîné de JYC et de Simone Melchior, la première femme du commandant disparue en 1990, et le père de Céline et Fabien. Philippe, son frère , meurt en 1979, laissant deux enfants, Alexandra et Philippe. Il a donné son nom au lyvee de Saint Andre de Cubzac. S’ajoutent à ce clan les compagnons des missions océanographiques menées de 1950 à 1998.
  • Francine Cousteau (née en 1946) : Elle se marie avec le « Pacha » en juin 1991, après avoir longtemps été sa maîtresse. Elle est la mère de Diane et Pierre-Yves. Elle a été designée comme sa légataire universelle et son exécuteur testamentaire.

Les enjeux du débat : Les droits sur l’usage du nom ou de l’image du commandant, et un patrimoine immense (1 million de photos, 121 films, des droits d’auteur sur des best-sellers, les navires Calypso et Alcyone...), géré par The Cousteau Society et Equipe Cousteau.

Lieu d'hommage : Un rond-point à la sortie de Saint-André de Cubzac où l'on voit un dauphin sautant pur attraper un bonnet rouge. Le lycée de Saint André de Cubzac porte le nom de Philippe Cousteau, son fils décédé dans un accident d'hydravion en 1979.

Rond Point Cousteau, Saint Andre de Cubzac (Gironde)

Anecdote : Si le commandant Cousteau portait régulièrement un bonnet rouge, c'était une référence à l’uniforme des anciens bagnards et plus particlièrement ceux de Toulon que l'on a contraints à tester les premiers scaphandres... On y désignait des « volontaires » pour des interventions dangereuses réalisées en scaphandre dits « pieds lourds ». Le scaphandre à casque est apparu dès 1819. Depuis son invention et jusqu’à la fin de la seconde guerre mondiale, on ne songe pas à l'employer pour d’autres activités que le travail (travaux sur les coques de bateaux, renforcement d'ouvrages portuaires, relevage de navires coulés...). Par peur des risques, les scaphandres furent d’abord essayés sur les détenus. Et c’est pour les différencier des autres hommes sur les ports et les bateaux, qu’on leur avait imposé le port de bonnets rouges !

 

 

EDOUARD MOLINARO

Edouard Molinaro ne à Bordeaux

Naissance13 mai 1928  à Bordeaux

 Peut-être que ce nom ne sonne pas familier tout de suite mais dès que je vous aurais parlé un peu de lui, ça va vous revenir...

Edouard Molinaro se passionne très tôt pour le 7ème art. Il s'impose, dès ses 16 ans, dans différents concours de courts métrages amateurs organisés dans la région. Salué par la critique pour sa maîtrise et son innovation, il va enchainer plusieurs films. A partir du début des années 60, il s'oriente vers la comédie grand-public et tourne avec les acteurs les plus populaires du moment... avec les "monstres sacrés" tels Louis De Funès (OscarHibernatus), Lino Ventura ou Jacques Brel (L'Emmerdeur). Ses films rencontrent un immense succès .

Comment ne pas mentionner ici l'inoubliable Cage aux folles !  L'engouement est tel qu'il touche même les Etats-Unis, où Edouard Molinaro sera nommé aux Oscars!  

Au-delà des multiples adaptations de pièces de théatre, la carrière d'Edouard Molinaro est aussi marquée par des productions pour le petit écran comme des téléfilms ou des épisodes de séries télévisés (NavarroLe Tuteur).

En parallèle, il continue son travail au cinéma et adapte sur grand écran avec notamment Beaumarchais, l'insolent, à partir d'un scénario inachevé de Sacha Guitry, avec un Fabrice Luchini plus grandiloquent que jamais! Ce film fut nommé trois fois aux Césars dans les catégories : meilleur acteur, meilleurs costumes et meilleurs décors. Il bénéficia d'une distribution prestigieuse : Luchini tient le rôle principal et s'investit beaucoup dans l'écriture les dialogues. Des scènes ont été également réalisées au château de Chantilly et au château de Versailles mais aussi à Bordeaux (notamment la cour d'appel, place de la République et au sein du Grand Théâtre) et à La Rochelle (notamment la salle haute de la bourse, chambre de commerce).

 

 

SERGE LAMA

Serge lama né à Bordeaux

Naissance : 11 février 1943 à Bordeaux

Serge Chauvier, dit Serge Lama, est un chanteur français. Interprète, il est aussi parolier pour lui-même et d'autres artistes.

 Fort de 50 ans de carrière, il fait partie des chanteurs les plus populaires depuis la fin des années 1960 et totalise près de 25 millions de disques vendus !  Il compte quand même 22 albums studio et 9 albums live!

Fils de chanteur d'opérette à Bordeaux, il grandit sur fond musical de Luis Mariano. Son père tente sa chance à Paris et la famille monte "à la capitale" comme on dit chez nous... C'est comme ça que le p'tit Serge de retrouve a Paris souvent dans les coulisses du Théâtre des Capucines où se produit son père;  juste en face, un music-hall :  l'Olympia où il rêve de chanter un jour.
Il ne comprendra certainement pas pourquoi son père a raccroché et même si à l'époque, il n'avait pas encore conscience de la difficulté de ce métier, c'est probablement là l'origine de sa rage de réussir. Après quelques années de bohème, il est embauché au cabaret de L'Ecluse où chante régulièrement Barbara et il rencontrera plusieurs chanteurs pour qui il va écrire.

En 1973, la consécration arrive avec le titre Je suis malade, que le chanteur a écrit pour sa femme Michèle. Il va remplir l'Olympia pendant 10 jours !  Il enchaîne à partir de là des albums et des tournees et s'attaque même en 1983 à la création d’une comédie musicale consacrée à Napoléon, qui sera vue par plus d’un million de spectateurs.

Au début des années 1990, il se lance dans la comédie et joue sur scène dans des pièces de Guitry ou même à la télévision.

Pour fêter dignement ses 70 ans et 50 ans de carrière, Serge Lama entreprend la tournée «50 ans d’encre et de projecteurs» en France, en Suisse, Belgique et au Québec. Il est sur la scène de l’Olympia du 8 au 17 février 2013.
Ce même mois, il refuse une Victoire d’honneur aux Victoires de la musique, mais il reçoit le prix de l’Académie française, la Grande Médaille de la chanson française, pour l’ensemble de son œuvre. 

 

Anecdote : Le 31 octobre 2013, cinq jeunes bordelais éméchés faisaient monter dans le tram un lama. La bande décide alors de prendre le Tram B avec le camélidé kidnappé qu’ils vont surnommer « Kuzco » (comme dans le dessin animé de Disney). Ils n’apprendront que plus tard qu’il était baptisé « Serge » : Serge le Lama !  Devenue virale sur les réseaux sociaux, la plaisanterie a defrayé la chronique.

Une page créée spécialement sur Facebook réunit 840000 fans en quelques heures! A tel point que, 4 jours après le rapt animalier, le directeur du cirque retire sa plainte et profite du "lama aux œufs d’or"  ! La rançon du succès, c’est que Serge le lama, devenu star du jour au lendemain, doit renoncer à ses longues siestes sur la paille. le propriétaire a une idée très lucrative : il dépose la marque "Serge le lama" auprès de l’Institut national de la propriété industrielle (INPI). Il fera participer l'animal à plusieurs événements : coup d'envoi de matches de foot ou de hockey sur glace, inaugurations...Ainsi, on peut le voir à la météo ou encore fouler la pelouse du stade Chaban-Delmas, vêtu du maillot et de l’écharpe des Girondins de Bordeaux, pour le coup d’envoi du match contre Nantes.

 Serge le Lama aux couleurs des Girondins de Bordeaux

SOPHIE DAVANT

Sophie Davant née à Bordeaux

Naissance :19 mai 1963 à Bordeaux

Sophie Davant est une animatrice-journaliste bien connue des téléspectateurs de France Télévision.

Très jeune, elle rêve de devenir reporter et, après une maîtrise de langues étrangères appliquées, elle intègre l’IUT de journalisme de sa ville d’origine. Dans le cadre de ses études elle effectue un stage chez Antenne 2 en 1986 puis devient pigiste sur FR3 pour le journal du soir. L’année suivante, elle se voit offrir de présenter la météo. Son naturel et son sourire séduisent les téléspectateurs. Après être devenue chef du service météo de France 2, elle continuera la présentation du bulletin météo jusqu’en 2006 !

Parallèlement à la météo, elle devient en 1989 co-animatrice de plusieurs émissions dont  “Télématin” et l’un des plus grands succès de France 2 : “Fort Boyard”.

Personnalité engagée, elle n’hésite pas à s’impliquer dans l’aventure du Téléthon dès la première édition en 1997 et encore aujourd’hui.  Capable d'une forte complicité avec le public et d’une réelle empathie, elle est sollicitée en 2010 pour présenter “Toute une histoire” à la place de Jean-Luc Delarue. Elle n’abandonne pas pour autant son émission matinale et parvient avec succès à mener de front les deux programmes.

Anecdotes:

  • Son père, Pierre Davant, professeur de biologie et chercheur à l'institut de biologie marine d'Arcachon, est l'un des fondateurs de la SEPANSO (Société pour l'étude, la protection et l'aménagement de la nature dans le Sud-Ouest) et de la réserve nationale du Banc d'Arguin sur le bassin d'Arcachon
  • En 2005, elle est nommée chevalier dans l'ordre national du Mérite.

 

JULIEN COURBET

Julien Courbet né à Bordeaux

Naissance :7 février 1965 à Eysines (Près de Bordeaux)

Julien Courbet a fait une partie de ses études au lycée Montesquieu à Bordeaux. C’est aussi ici qu’il commença sa carrière de journaliste en travaillant à France 3 Aquitaine.

En 1985, il est étudiant en marketing et a une révélation quand il fait ses premiers pas d'animateur radio à Bordeaux. Un véritable déclic a lieu, il décide de poursuivre dans cette voix. Pendant 7 ans, il est animateur sur différentes radios; NRJ, Fun Radio, Wit FM, Radio Monte-Carlo et sur France 3 Aquitaine.

 Parallèlement, il écrit dans son coin des sketchs et des fausses pubs et envoie ses cassettes à Jacques Martin. Ce dernier, séduit par le débutant, l'engage et lui apprend les rouages du métier. Il se fait rapidement remarquer par Gérard Louvin, alors producteur des émissions de Jean-Pierre Foucault, arrive sur TF1 en 1993 comme chroniqueur de l'émission Sacrée Soirée.
De fil en aiguille, la chaîne lui confie les commandes de l'émission Sans aucun doute, diffusée à partir de septembre 1994 (jusqu'en 2005), et Courbet devient très vite un des piliers du divertissement sur TF1.

Il devient le spécialiste des émissions dédiées aux arnaques en tout genre, ce qui lui vaut le surnom de "Zorro du PAF". Fidèle à la radio, il officie parallèlement sur RTL avec son émission Ça peut vous arriver (depuis 2001). 

En septembre 2008, il rejoint France 2 pour animer la case de l'acess prime time mais faute d'audiences, l'aventure va couper court. Il va faire un passage sur la TNT et il a fait sa rentrée 2018 sur la chaine M6. A suivre donc...

Anecdote: Sur NRJ, les animateurs se faisaient appeler uniquement par leur prénom et il y avait déjà un Frédéric… Ben voui... de son vrai nom, nous avons affaire à Frédéric René Courbet; après consultation du calendrier il troque son prénom pour celui de Julien !

 

PIERRE PALMADE

Pierre Palmade né à  Bordeaux

Naissance :  23 mars 1968 à Bordeaux

Humoriste, acteur et scénariste, il est découvert lors de la Nuit du théâtre de Bordeaux (juin 1987) organisée par Jean-Pierre Terracol, directeur artistique du théâtre La Lucarne. Il débute sa carrière très tôt, à seulement 19 ans, en intégrant le casting de La Classe, l'émission présentée par Fabrice sur FR3; c'est là qu'il va rencontrer une partie des ses futyrs camarades de scène come Jean-Marie Bigart ou Michèle Larroque et plus encore Muriel Robin.

Après de très nombreux succès en one-man-show , il triomphe ensuite en duo avec Michèle Laroque dans deux spectacles coécrits avec sa complice Muriel Robin. .

Le mec qui m'a fait rire aux larmes avec son sketch sur la partie de Scrabble a fait son coming out en 2010 avec cette phrase : « Boujenah, ­Elmaleh, Jamel ont bâti leurs spectacles sur leurs racines, leur identité, eh bien moi, mon identité, c’est mon homosexualité »

 

CHRISTOPHE DUGARRY

Dugarry né à Bordeaux

Naissance : 24 mars 1972 à Bordeaux

Et oui, le célèbre joueur de foot à la renommée mondiale est bien né en Gironde, à Lormont, juste à côté de Bordeaux!

Il a d’ailleurs débuté le football à l’US Lormont, avant de rejoindre les Girondins de Bordeaux à 17 ans et d’exploser dans sa carrière. Christophe Dugarry est très attaché aux Girondins de Bordeaux, un club qui lui a permis de se faire un nom. 

Il sera appelé par la suite en Equipe de France dès 1994 où il va côtoyer des grands noms du football comme Bixente Lizarazu ou encore Zinédine Zidane.

Il participe brillament avec l’Equipe de France à la victoire des « Bleus » lors de la Coupe du monde 1998, de même que le Championnat d’Europe en 2000. Je me souviens encore d'épisodes de fébrilité aiguë où je misais un peu d'argent de poche sur les matches des Girondins pendant mes années lycée... Merci de ne pas ébruiter ça... 🤫 c'était absolument interdit, ça va de soi! 😱

Il annonce sa retraite officielle en 2005 après avoir joué pour le club de Birmingham et le Quatar.

Jusqu’en 2016, Christophe Dugarry intègre la chaîne Canal+ en tant que consultant où il commentera régulièrement l’actualité du football professionnel.

 

BENJAMIN MILLEPIED

Benjamin Millepied né à Bordeaux

Naissance : 10 juin 1977 à Bordeaux

Ahhh… Benjamin Millepied...  Un nom prédestiné pour un danseur! Danseur et chorégraphe de renommée mondiale, il est aussi étoile du New York City Ballet. Et une barbe 3 jours impeccable so sexy... 

A l'âge de 16 ans, titulaire d'une bourse du ministère français des Affaires étrangères, il est parti étudier aux Etats-Unis, à la School of American Ballet, où il fut remarqué par Jerome Robbins, le père de "West Side Story".

Benjamin Millepied devient en 2004 directeur artistique du « Morriss Center Dance » à Bridgehampton (New York). En 2009, il propose sa première importante chorégraphie pour son institution de rattachement, le New York City Ballet, avec la création de « Quasi una fantasia » 

En automne 2009, Benjamin Millepied rencontre l'actrice Natalie Portman lors du tournage du film Black Swan. Fiancés en décembre 2010, ils se marient le 4 août 2012 sur la côte de Big Sur en Californie et sont maintenant parents de deux enfants.

Du fait de sa nomination à l'Opéra de Paris, Benjamin Millepied et Natalie Portman déménagent au printemps 2014 à Paris. Il a été le directeur de la danse à la tête du ballet de l'Opéra de Paris du 1er novembre 2014 au 15 juillet 2016. Après sa démission de l'Opéra, le couple retourne s’installer à Los Angeles. Il a notamment été critiqué pour avoir favorisé la jeune relève aux dépens d'étoiles confirmées, pour avoir été "trop américain" en voulant changer les choses trop vite dans une institution qui a plus de 350 ans....

 

Anecdotes : En 2011, il devient l’égérie du parfum L’Homme Libre d’Yves Saint Laurent et il a chorégraphié l’aérienne pub Air France sur l’Adagio de Mozart. 

 Benjamin Millepied - publicité Air France Saint Laurent

 

LOU DE LAAGE

Lou de Laage  - Nee à Bordeaux

Naissance : le 27 avril 1990 à Bordeaux

Née d'un père journaliste à Sud Ouest, Dominique de Laâge, et d'une mère peintre, elle passe sa jeunesse entre Bordeaux et Montendre (Charente-Maritime). Après un bac littéraire, elle intègre l'école de théâtre parisienne Claude Mathieu pour devenir actrice.

Elle fait ses débuts au cinéma en 2011 dans la comédie J'aime regarder les filles. Elle joue la jeune fille dont le héros, incarné par Pierre Niney, tombe amoureux.En 2013, elle fait partie de la distribution de projets exposés immédiatement : le drame hippique Jappeloup, écrit et interprété par Guillaume Canet.  Sa performance lui vaut le César 2014 du meilleur espoir féminin. 
 
En 2014, elle partage l'affiche du drame intimiste Respire de Mélanie Laurent. Cette fois, elle est nommée au César 2015 du meilleur espoir féminin.Elle a remporté en 2016 le renommé Prix Romy Schneider, qui récompense chaque année un espoir du cinéma français et francophone pour le film Les Innocentes.

 

Anecdotes : Avant d'acceder à la célébrité avec ses rôles, on l'avait déjà vue dans les publicités des cosmétiques Bourgeois en 2009 - Depuis 2018, elle a intégré le club des égéries de Givenchy (parfums Irrésistible)

 Lou de Laage, publicité Givenchy irresistible

 

 En bonus, j'te rajoute

ARNAUD TSAMÈRE

Arnaud tsamere né à Bordeaux

Naissance : 11 mars 1975 à Bordeaux

Arnaud Tsedri, plus connu sous le nom de Arnaud Tsamere, est un comédien et humoriste qui a été révélé au plus grand nombre dans l’émisision sur France 2 On n’demanque qu’à en rire entre 2010 et 2014. Il est humoriste, comédien, chroniqueur et animateur, à la radio et à la télévision.

Il est connu pour pratiquer l'humour absurde, abordant tous les sujets avec un décalage et faisant régulièrement des digressions. C'est clairement un spécialiste de l'improvisation théâtrale.

Anecdote :  En 1998, il obtient une maîtrise de droit des affaires et exerce pendant plus de 2 ans le métier de commercial à l'exportation de fournitures scolaires